Qui sommes-nous?

PRÉSENTATION DE DIADEM/SENEGAL

Ø  DIADEM Sénégal (Diaspora Développement Education Migration) est une association sénégalaise à but non lucratif dont les actions s’inscrivent dans l’amélioration des conditions de vie des populations et la promotion de dialogues entre différents acteurs pour atteindre cet objectif. Plus particulièrement, dans le cadre global de Migration et Développement elle s’intéresse aux questions de migration, mobilités, éducation et de développement, mais aussi à la promotion de modèles alternatifs de formation professionnelle et de génération d’opportunités d’emplois pour une vie décente. ll a été officiellement par l’Etat du Sénégal en 2011 en tant qu’association

SA VISION: Une Afrique de l’Ouest où le respect des droits humains constitue le fondement de la liberté de circulation, du droit à l’éducation et des politiques publiques.

SA MISSION:

  • Construire des partenariats pour l’action, la recherche et le dialogue en vue de lutter contre la pauvreté en milieu rural et urbain  et en faveur de la dignité humaine
  • Promouvoir la réflexion et l’action sur les migrations africaines en général, ouest africaines en particulier ;
  • Promouvoir la liberté de circulation comme un facteur essentiel pour une intégration économique régionale orientée vers les besoins des communautés
  • Œuvrer à côté des acteurs de la société civile africaine et internationale à faire de la migration et du droit à la mobilité un moyen de promouvoir la solidarité et la paix et la defense des droits des migrants;
  • Contribuer au développement de politiques publiques locales  et à la cohésion sociale des territoires locaux ;
  • Faire de la migration, de la mobilité et de la formation des femmes et des jeunes un moyen de promouvoir la solidarité nationale et internationale
  • Construire  un positionnement politique sur ces différentes questions en concertation avec d’autres acteurs de la société civile.

NOS DOMAINES D’INTERVENTION : – Migration et Développement – Formation professionnelle et Emploi des jeunes – Droits des Migrants – Education Alternative des jeunes et des filles – Développement Local – Travail domestique – Cohésion sociale, mobilités et sécurité humaine – Lutte contre la pauvreté – Coopération avec la diaspora – Réinsertion socioéconomique des migrants – Analyse des Cultures Urbaines

VALEURS ET PRINCIPES D’ACTION

  • Le processus d’intégration économique et régionale en Afrique de manière général, Afrique de l’ouest en particulier, mettent l’accent sur l’importance de la liberté de circulation comme un facteur essentiel des droits humains capable de contribuer a la circulation des personnes, des biens et services afin qu’ils servent les communautés de base. Sans liberté de circulation, les politiques publiques régionales et panafricaines risquent de ne pas répondre aux besoins réels des économies et des populations
  • En même temps, la défense et la promotion de la libre circulation ne peut connaitre d’impacts positifs si elle n’est pas articulée au droit de résidence. En effet le droit de résidence contribue à la paix, la coexistence pacifique, le rejet de l’intolérance et de la xénophobie
  • Le droit d’établissement promeut l’égalité de traitement entre nationaux et migrants. Il contribue a une valorisation des initiatives des différents acteurs socioprofessionnels de la sous-région dans le domaine de la création de richesse et d’économies plus performantes
  • Les droits humains des migrants et citoyens de la CEDEAO nécessitent un rejet de toutes les formes de mobilités délictuelles et actions qui facilitent, promeuvent et/ou soutiennent des migrations irrégulières, l’exploitation et le trafic humain ainsi que l’exploitation des travailleurs migrants.
  • L’éducation et la formation des jeunes et des femmes représentent un facteur clé du développement de l’Afrique de l’ouest mais aussi elles représentent une obligation pour une société de paix et de justice sociale
  • Les politiques publiques nationales et régionales de développement doivent répondre aux besoins des communautés et se fonder sur des démarches participatives. Leur partage représenter aussi une garantie de crédibilité et d’appropriation critique. Il s’agit d’une approche qui en assure la pertinence.
Publicités