Pour un dialogue Université-Société civile : l’exemple de l’Université de Grenada-Séville-APS et DIADEM

Le 27 février 2016 s’est tenu dans les locaux de DIADEM une réunion de travail entre l’université de Grenada représentée par le professeur Isabel Marin, l’Alliance pour la Solidarité (ONG Espagnole) représentée par Anna Gomez et DIADEM autour du projet « Repenser l’Afrique : les épistémologies du sud ». 

La rencontre a permis d’aborder le contenu du projet ainsi que les initiatives de DIADEM. Ce projet financé par le gouvernement d’Andalousie offre aussi des possibilités de dialogue entre les mouvements sociaux et l’université en Andalousie autour des axes thématiques suivants :

  • Epistémologies du sud, ethnocentrisme et colonisation des connaissances ;
  • Démocraties et pouvoir populaire ;
  • La participation des peuples et la participation des universités à la transformation sociale ;
  • Droits globaux : Femmes-Economie, Migrations-Territoire.
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s